Avez-vous des relations intra-conjugales ?

Nos deux dîners parisiens du week-end ont proposé le même menu que partout ailleurs en France. En entrée il y avait du Fillon, (doit-il ou non renoncer ?), puis nous avons poursuivi avec un peu de Hamon (Va t-il se rallier à Mélenchon ?)  pour finir par un zeste de Macron (Le messie va t-il se dissoudre ou être canonisé ?). Nous avons aussi zappé un peu vite Marine (Qui ?) Poutine (quoi ?) et même la séquence cinéma sur laquelle en général nous nous attardons.

Les ragots ne sont plus si nombreux en cette saison, surtout sous nos latitudes de quinquas. Avant c’était « qui couche avec qui? », maintenant c’est plutôt « Et ta coloscopie, ça allait ?»
Au milieu de ces sujets sympathiques mais finalement assez attendus, une petite pépite a soudain surgi : les relations intra-conjugales.
Kesako ?
Pas extra-conjugales, ça on connait – INTRA-conjugales !
C’est à dire à quoi, ou à qui, vous pensez lorsque vous êtes dans la dernière ligne droite, en crapaud sur le dos ou en cobra sur les avant-bras. Le petit coup de pouce qui vous fait vous exploser la tête contre le plafond du septième ciel, la petite étincelle qui envoie en l’air ce qui vous reste de dignité. Ce feu qui envahit  vos chairs à ce moment très précis de votre intimité où votre voix devient rauque, où vous ne vous appartenez plus.
Tarzan est-il derrière la porte comme le chante Serge Lama ? Ou alors invitez-vous un turc, une bielo-russe, le concierge, la concierge, le marchand de journaux, le plombier, Brad Pitt, Angelina, les deux ensemble, les huit ?
La conscience et le couple lui-même  s’accommodent avec discrétion de cet invité(e) surprise, qui sera ré-invité(e) s’il (ou si elle) se comporte aussi efficacement que nous le souhaitons. L’histoire peut se jouer en solo, dans ces cas-là c’est tout bénéf pour le partenaire. Pas besoin de rentrer dans des détails où la jalousie en profiterait pour s’immiscer. Mais la partition peut aussi se jouer à deux, et là ça peut être encore plus intéressant.

Tous les (bons) coups sont permis.  Alors, à vos fantasmes ! Lancez les invitations, BYOB, élargissez votre espace de liberté, et revoyez cet excellentissime épisode de la série anglaise Black Mirror.

Le Doux s’affole et se demande jusqu’où je vais pousser le bouchon.

C’est la magie du désir qui n’en fait qu’à sa tête

(ou qu’à sa queue !)

Trop loin le bouchon ma chérie, on va encore perdre des amis ….

… ou s’en faire d’autres !

 

L’image ci-dessus est l’oeuvre de l’artiste Marie-Laure Viebel qui avec les plus grosses graines que produit la nature réalise des choses incroyablement poétiques. Mais je vous en dirai plus prochainement

Post écrit en écoutant Max Richter Three worlds

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

9 réflexions au sujet de « Avez-vous des relations intra-conjugales ? »

  1. Mais c’est quoi encore cette turquitude !
    Tout ça c’est pas joly-joly ! Ne Mélanchon surtout pas, ça vaut pas un Poutou. Ces relations intra-conjugales, peuvent provoquer Hollandemain une macronite aiguë des plus douloureuses qui en plus font de la PEN car rien ne la soulage, pas même ces pilules Vals => http://www.grainsdevals.com/
    Et ne comptez pas trop sur « l’homo bi néant » l’ana (hé hé pas anarchiste) gramme de B. H. pour vous faire grimper au rideau. Avec sa tête de Brutus, il ne restera guère dans les « anales »…
    En outre, sachez que cette activité intra-conjugale, clandestine et non soumise à la TVA est carrément anti sociale.
    En effet, comment voudiez-vous qu’ « lls » nous taxassent » et faire leur beur avec cette black activity ?
    Non, décidément, ce n’est pas trop raisonnable ; pour le coup vous me décevriez presque…

  2. Je n’ai aucune idee de qui ou de quoi vous Parler .
    Je suis dans un bocal different au Costa Rica entrain de me faire faire un super face lift et maintenant Je ressemble a Jennifer Laurence …Je me repose dans les montagnes au Che Tica Ranch ou Je suis soignée aux petits ognons c’est divin. J’ai laisse la politique derrière la Porte de ma Jolie chambre. C’est le luxe quoi! Et oui quand j’etais mariee j’ai eu qqles petites liaisons par ci par la mais mon epoux faisait de meme donc nous etions a egalite et c’etait les annees Rock&Roll du temps Janis! (Joplin)
    Chicos y Chicas mucho amore y hasta luego!

    1. Wouahou ! Vous atteignez la (et là) « perfectitude » !
      Par ailleurs, bienvenue au Club des « PRAFistes », Plus Rien A Faire (ou à Foutre) des élections et de la politique.
      La vaseline n’est même pas remboursée en Gauloisie… un comble !
      hasta luego seňora, non pardon : Seňorita…

Laisser un commentaire