Happy Quinqua en « party » parisienne

Soirée chez G. L’appartement est incroyable, le casting transgénérationnel, le buffet princier, le champagne à flot. Quelques créatures de rêve rient un peu fort et parmi elles, les hommes cherchent leur proie. Une dentiste iranienne dans la mauvaise partie de la quarantaine, raconte ses années burqa, elle se rattrappe en faisant virevolter une robe faite de peu de tissus. Elle est déchaînée et embrasse à pleine bouche un grand tunisien, jeune et beau dont quelqu’un me dit qu’il est un bon amant. Je remarque un petit pansement carré collé sur son épaule et lui demande avec une naïveté de provinciale : “Un patch pour arrêter de fumer ?” elle me répond : “Non, mes hormones”. Vu l’état d’excitation dans lequel elle se trouvait au moment où je quittais les lieux, à sa place, je l’enlèverai.

Happy Quinqua va en boîte

Alors c'est laquelle ?

Ne me demandez pas comment je me suis retrouvée à La villa 37 avenue de Friedland dans la nuit de vendredi à samedi ? Voilà 10 ans que je n’avais pas mis les pieds dans une boîte de nuit; Rien de féminin au dessus de 50 (kilos et ans), et pas de musique des années 80 non plus. Bref j’étais perdue, alors je suis sortie et pendant 10 minutes j’ai regardé cette Lamborghini noire garée devant en me disant que Batman était sûrement au bar et qu’il m’avait échappé…. Il paraît qu’au volant je suis un danger public (seuls mes fiancés le disent) mais voilà, je suis une dingue de bagnoles. Et vous ? Voyons si vous l’avez reconnue : est-ce une Super Legera, une Murcielago, une Miura, Une Islero, Un Jalpa, une Espada (celle-là elle est juste mythique,c’est la seule Lamborghini 4 places), une Gallardo (dont la Valentino Balboni), une Aventador, une Reventon (prononcer Rébenton sinon vous passez pour un plouc) ?

Un mail de mon copain Jérôme qui vient de tomber et que je vous livre tel quel : « Tu peux aussi ajouter dans ta galerie de Lamborghini l’incroyable Sesto Elemento, initialement un concept car intégralement en carbone qui pèse 999 kilos pour 570 chevaux, que Lamborghini va finalement produire en quelques exemplaires puisque certains carnets de chèques se sont ouverts au vu de cette sculpture roulante… Le prix n’a pas été communiqué officiellement mais est estimé à 2,5 millions d’euros ». Cela dit Jérôme a su me dire quelle était cette voiture : une Gallardo Spyder reconnaissable à ses persiennes ! respect !