Chroniques New-Yorkaises 1

Nous avons tout échangé : l’appartement, la voiture, la femme de ménage, les bonnes adresses, le contenu du frigo… Nos taxis respectifs se sont croisés simultanément sur le chemin de l’aéroport et nous nous sommes amusés (sûrement) du mot absolument identique que nous nous sommes laissés sur la table de la salle à manger à côté de la bouteille de champagne et qui disait : “Welcome, Enjoy your stay”. Pendant 2 mois, un couple d’américains va dormir dans mon lit pendant que je serais dans le leur. Me voilà à New York au 38 ième étage d’une tour de verre, entourée de buildings autorisant malgré tout une trouée verte sur central park. L’échangisme d’appartements est une pratique qui m’est familière depuis longtemps et pour laquelle j’affiche la plus grande des décontractions. Mieux vaut être détaché de ses biens et de ses objets, se souvenir qu’ils n’ont pas d’âme et qu’ils sont inanimés. La confiance va de soi, elle est partagée, elle est nécessaire. Mais si j’ai laissé visible, utilisable et consommable l’argenterie, la cosmétique et la spiruline, j’ai quand même planqué le Saint julien dans un placard à double tour. J’espère juste qu’ils ont fait pareil.

Sinon le mystère des 83 chaussettes orphelines, rapport à mon précédent post, a été élucidé, en tout cas partiellement. Ma fille post-ado rock est venue l’autre jour à la maison et en a profité pour me subtiliser une paire de chaussures. Elle a laissé dans un coin ses chaussettes. Les voilà ci-dessous.

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

4 réflexions au sujet de « Chroniques New-Yorkaises 1 »

  1. Si je comprends bien c’est 2 mois à NY ?
    L’idée est évidemment géniale,
    mais encore les échanges doivent être dans la même catégorie .
    Un studio à Becon les Bruyères contre un loft à NY, ça n’est pas possible …….
    Peut-on imaginer une chambre en sous location au 38ème étage ?
    je m’y vois déjà !!!!!
    On se calme Muriel de Bordeaux !!!!!!!!!

  2. Oui en général les échanges sont à peu près équivalents, ou du moins le but est qu’ils nous soient favorables. Dans le cas d’un petit appartement loin du centre, utiliser un grand angle, et mettre par exemple des photos des alentours (la campagne et pour Bordeaux les vignes, le Cap Ferré, ou alors un gros plan sur une bouteille de Saiont-Julien (lol). Mais tout est possible, il faut être un peu active sur le site et demander. Puis attendre ce que la pêche donne. Bonne chance Muriel !

  3. Haha, j’aime aussi les chaussettes orphelines! Donc si j’ai bien compris, vous avez changé de maison avec un couple américain pendant 2 mois? Comment est-ce que vous les avez trouvé? J’aimerais bien faire quelque chose comme ça. Et les taxis à New York? Est-ce qu’ils sont comme les taxi à Anjou? J’ai un peu peur de comment faire le transport public à New York.

Laisser un commentaire