CNY 9 : debates

Mais pourquoi n’as donc tu pas parlé des élections ? Ai-je entendu. Ben, oui tiens j’avais justement oublié ce post dans un coin de mon ordi. Bon d’accord je vous fais du neuf avec du vieux sur ce coup là, je sais je suis dans le rouge complet avec vous. Les plaintes fusent de tous les côtés sur l’air de « Mais tu fous quoi ? ». Ah ne commencez pas !! En attendant voici de derrière les fagots mon regard sur ce premier débat au cours duquel Barack prit une volée et à la fin duquel Mitt prit une envolée. Souvenez-vous….

Romney et Obama ont ferraillé par trois fois à la télévision sur leur fond bleu dans une prestation savamment huilée. Même si l’exercice leur est habituel, leur prédisposition évidente et leur préparation millimétrée, ces hommes sont quand même des champions du monde. Qu’ai-je remarqué dans les détails de ce show qui n’aurait pas été déjà dits ? Que les phrases commençaient par “first of all…”, que même les battements de cils sont étaient sous contrôle, que rien ne justifiait le sourire statique de Romney quand Obama s’exprimait sur l’Iran ou Israël, que la lecture des notes pendant que l’autre parle est impolie mais sûrement “fait exprès”, qu’après le débat l’embrassade des deux familles était “trop”, trop chaleureuse, trop appuyée, trop “on y croit pas”, ces félicitations m’ont parue excessives alors que chacun doit juste souhaiter l’arrêt cardiaque de son rival, que le visage d’Ann Romney ressemble étrangement à celui de Valérie Trierwieller quand elle sourit (on change la couleur des cheveux, on rajoute 15 ans à VT, allez 10) et que sur scène quand la famille de Romney a investit le podium pour participer aux congratulations hypocrites et respectives, une des jeunes femmes présentes a laissé voir à la caméra l’espace d’un quart de seconde un bout de la semelle de ses stilettos vertigineusement hauts.

Qui donc a remarqué qu’elle était rouge ?

Cocorico !!!!

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

5 réflexions au sujet de « CNY 9 : debates »

  1. C’est salaud comme commentaire mais je te pardonne vu que tu l’as déposé moins d’une minute après mon post, C’est à ces choses là que je vois que je t’ai manqué. (ou alors t’as vraiment rien à faire) hi hi hi

Laisser un commentaire