Connaissez-vous le parc de Roosevelt Island ?

IMG_5251Le 6 janvier 1941, alors que l’Europe et l’Asie sont dans le chaos, Franklin Delano Roosevelt prononce un discours fondateur qui va changer l’image de l’Amérique et le cours du monde. THE FOUR FREEDOM, c’est le nom de ce discours célèbrissime, qui dit en gros que tout être humain devrait pouvoir jouir des 4 libertés suivantes : la liberté d’expression, la liberté de religion, la liberté de vivre à l’abri du besoin, la liberté de vivre à l’abri de la peur. C’était, en fait une manière indirecte de prendre position par rapport à ce qui se passait dans le monde, et auquel l’Amérique ne pouvait demeurer indifférente. Une préparation à sa décision d’entrer en guerre.  Si à Yalta le pauvre Franklin était un peu malade et diminué, ce matin là donc soit 4 ans auparavant il s’était levé l’esprit inspiré et les bollocks vissées.

Là je sens que vous vous dites «Happy Q elle a pété un cable, elle a fumé un truc bizarre là-bas à New York, normalement elle nous parle de ses crèmes anti-âges, et de ses explorations arty, pourquoi elle nous raconte tout ça ?» Et bien parce que ce discours qui en plus d’être une œuvre d’art d’intelligence politique, économique et diplomatique a fait l’objet l’année dernière d’une consécration particulière. Un lieu magique qui ne se trouve pas encore en photo dans les guides, lui est dédié. Je vous le recommande. IMG_5249

Ma reco pour le meilleur des kiff : s’y rendre à vélo, prendre l’espèce de téléphérique sur la seconde avenue east side en direction de Roosevelt island (de toutes façons il ne va pas ailleurs), et aller jusqu’au bout de l’île en direction du parc. Là, garer son vélo, et se rendre en marchant jusqu’au grand escalier montant qui nous amène jusqu’à une sorte de grande pierre plate et majestueuse sur laquelle sont gravés ces fameuses 4 libertés. Le site a de l’allure, la vue sur Manhattan est extra, ça donne envie d’être amoureux ou de rentrer en guerre pour ses idées.IMG_5245

Il y a des choses comme ça en Amérique pour vous éviter de descendre des escaliers sans avoir à porter votre vélo.  Smart !
Il y a des choses comme ça en Amérique, pour vous éviter de descendre des escaliers sans avoir à porter votre vélo.
Smart non ?

 

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

8 réflexions au sujet de « Connaissez-vous le parc de Roosevelt Island ? »

  1. Zut, nous avons fait un commentaire, il a du se perdre dans la blogoshère…
    Donc, nous disions que nous ne connaissons ni le parc ni Roosevelt Island tout court. Lors de nos recherches sur Google, nous vous avons trouvé bien placée !
    « La liberté de vivre à l’abri de la peur » c’est certainement la phrase la moins prononcée qui implique pourtant tant de choses…

    1. Oui c’est une curieuse phrase « oxymorone ». Mais qui appelle la réflexion. Nous devrions nous en inspirer un peu plus, autant les uns (en haut lieu) que les autres (nous le bas peuple et son quotidien). Cela implique l’engagement, la solidarité, l’aide face à la violence quelle qu’elle soit. En gros, ne laissons pas agir les tyrans et soyons pacifiques, ça ne marche pas. Et bien oui justement ça marche, !

  2. aussi une curieuse chose a propos de Roosevelt Island: la (seule) route centrale divise l’ile en deux: cote Manhattan, les riches, cote Brooklyn, les pauvres; en somme de la freedom pour tous mais surtout a l’ouest.

    1. Mais Mike from the Navy Yard, il me semble que la notion de liberté n’est pas forcément corrélée à celle de richesse ou de la pauvreté.
      Et il vaut mieux être un pauvre libre qu’un riche enchaîné.
      Quoique le sujet peut faire débat encore chez nous en France, mais pas trop ici.

  3. Et toi, pendant ce temps , quel que soit le sujet, nous te reconnaissons bien là…tu te déchaînes!
    Merci et bravo, on attendait ton retour avec impatience, Lol

Laisser un commentaire