Et vous, avez-vous un Célibataire De Service ?

Il est célibataire depuis la nuit des temps, et fait semblant de s’en plaindre. Sa vie amoureuse n’est faite que de débuts interruptus avec parfois quelques mariages impulsifs ici et là qui n’ont fait que le conforter dans ses positions.

Le Célibataire De Service se plaint de sa difficulté à tomber amoureux, mais peut tout aussi bien se désoler de l’artichaut qui squatte son coeur. Dans tous les cas il demande pardon à la cantonade pour ses attitudes sentimentales erratiques passées dont il ne calcule pas les conséquences. Parmi vos copines certaines y ont déposé des larmes et laissé des plumes, nous les avions pourtant prévenues.
Malgré son coté chasseur qui ne dort que d’un oeil, il est dans nos dîners le convive parfait.
D’abord il évite l’impair en rendant l’équilibre à un plan de table nécessiteux. Un désistement, un(e) célibataire de service du sexe opposé, un étalonnage des genres et le voilà qui rend son planning flexible.
Dans le cas d’un dérapage qui s’annonce, d’un propos qui s’enlise ou d’un ange qui passe, le Célibataire De Service sait dégainer le monologue adéquat ou le débat qui réconcilie tout le monde.
Passé virtuose dans l’art de la conversation non dérangeante, il est celui par qui « le scandale n’arrive pas » du fait de sa capacité à détourner avec habileté les sujets dangereux (politique, indignations urbaines) ou déplacés (médisances, calomnies) pour recentrer le propos vers un anecdotique intelligent n’appellant aucune objection : la sexualité des abeilles, les plantes carnivores, le Land Art, la production de blé dans l’Europe du XIX siècle…

Pour nous qui l’aimons tendrement de cette fidélité sincère propre à l’amitié, il est le meilleur liant pour la circulation d’une conversation fluide.

Le Célibataire De Service, couteau suisse du dîner en ville, est souvent sollicité, et n’a pas besoin de « rendre » pour être à nouveau ré-invité.
Et quand il clame haut et fort espérer rencontrer un jour l’amour, le vrai, On se marre.
Nous nous sommes habituées à son célibat prolongé, et à ce qu’il s’adapte à nos circonstances.
Non je plaisante, nous lui souhaitons l’amour le meilleur évidemment,
et puis si demain il est deux, et bien on fera avec.

Mais quand même notre plan de table !

 

PS/ Toute ressemblance n’étant pas fortuite, ce portrait robot est un mélange de qui vous savez.

Post écrit en écoutant Tigrane Hamasyan que nous écoutons en boucle (avec New Baroque 1 et 2) et qui rend Le Doux dingue.

L’image c’est l’incroyable Matisse de la Tate Britain.

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

4 réflexions au sujet de « Et vous, avez-vous un Célibataire De Service ? »

Laisser un commentaire