Faut-il aller voir des voyantes ?

photo-1En septembre, elle était allée voir une voyante qui lui avait dit qu’elle allait rencontrer l’homme de sa vie avant la fin de l’année, et qu’elle se marierait très vite. Rien que ça. Elle s’était empressée de raconter cet augure céleste à son groupe de copines, des banquières célibataires du Trocadéro à qui on ne la fait pas. Certaines avaient levé les yeux au ciel, les autres s’étaient contentées de se dire que la voyante y était allée un peu fort en ne lésinant sur aucun des clichés attendus.

Bien sûr lorsqu’elle a annoncé son mariage 15 jours après le coup de foudre de la mi-décembre, le standard de la voyante a littéralement explosé et les copines du Troca ont défilé dans son boudoir avec leur lot de questions qui n’avaient rien à voir avec les prospectives de produits structurés. Pensant que la voyante avait ce pouvoir d’aligner les planètes toutes voulaient savoir si le prochain prince charmant sur la liste croiserait leur route.

Depuis il y a un nom & téléphone qui se refile sous le manteau et devinez qui s’est débrouillé pour l’avoir ?

Voici donc le récit de mon passage chez THE it-voyante du moment.

Pour moi qui ne sort de St Germain des Prés QUE pour aller à Roissy / New York, aller à Boulogne est toujours une inquiétude. Je ne suis pas en terrain connu et, de plus, le dernier souvenir que j’aie de Boulogne n’est pas des plus agréables. C’est donc à pas feutrés que je me suis rendue au domicile de la voyante qui voit des mariages à trois mois.

Du velours rouge comme dans les films, des défenses d’éléphants sculptées, des masques africains, tout pourrait flanquer la trouille si the it-voyante ne vous tapait pas la bise dès votre arrivée. Et histoire de vous décontracter, elle enchaîne par «Tu veux boire quelque chose ?»

Elle me raconte qu’un jour une nana un peu coinços a manifesté un mouvement de recul et lui a dit : «Mais on ne se connaît pas, vous ne pouvez pas me tutoyer et m’embrasser».  (Je me marre car c’est une réflexion que j’aurais pu faire si je n’étais pas aussi timide. Au dessus du clavier j’ai toutes les audaces, mais à l’oral je la ramène moins.)

La réponse de la it-voyante fût lapidaire : «Dégage».

C’est donc avec un sourire binaire crispé/décrispé que j’étale les cartes sur la  table.

«Mais c’est très bien tout ça, tu voyages et tu écris non ? ho la la tu vas faire de l’argent avec ça !»

«Avec mon blog ?»

Jusque là je trouvais qu’elle faisait un sans-faute mais alors là il a suffit d’une seule question pour que s’envole soudain toute forme de crédibilité.

Elle voit dans mon jeu une femme qui est près de moi et qui ne me veut que du mal, une blonde nocive me dit-elle. «Ouh la la une vraie méchante. Elle habite au rez-de chaussée, c’est la concierge ?»  Elle balance une carte sur le jeu et s’écrit avec force: «On l’enc…le !»

Je ne bouge plus, je ne dis rien, je demeure pétrifiée.

Elle passe de mon avenir à son passé, et me raconte les grandes lignes de sa vie, étire les digressions, se perd en anecdotes, reviens à mes amours, se souvient des siennes, diverge sur son ex-amant célèbre, moi : «NON, Lui ? … ah respect !»

A la fin je lui demande – «Et je te dois combien ? Elle répond «Ce que tu veux»

Je pense à ma nièce qui n’a pas dû donner suffisamment alors qu’elle lui a prédit un mariage et du bonheur, alors je compense et me lâche….

Si elle m’avait demandé le montant que je lui ai donné, j’aurais trouvé ça hyper cher mais au regard de toutes ces bonnes nouvelles je fais une super affaire.

Alors faut-il aller voir des voyantes ? je ne sais pas, mais faut-il aller voir celle-là : oui sans hésiter.

PS/ pour pouvoir bénéficier de mes bons tuyaux en général et pour avoir les coordonnées de la it-voyante qui tutoie les planètes, vous pouvez souscrire à l’offre HAPPY Q PREMIUM, et y déposer généreusement le montant de votre choix, là : www.caroetdan.zankyou.com

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

8 réflexions au sujet de « Faut-il aller voir des voyantes ? »

  1. On ne saura jamais si ta copine aurait eu le coup de foudre pour cet inconnu en décembre, et l’aurait épousé en février, si la voyante ne le lui avait pas promis…

  2. C’est un peu ce que je pense aussi… il m’est arrivé de m’embarquer sur de mauvais chemins car un voyant/ medium m’y avait encouragée. Donc s’il y a à prendre et à laisser, c comme avec tout le monde alors et pas la peine de dépenser ses sous. Signé: une déçue des paranormaux. Bon, c pas grave, j’aime bcp des textes, Happy Q!

  3. Ouf , je souffle !!!!! je ne suis pas blonde et n’habite pas au rez de chaussée …. je peux rester dans la boucle … jusqu’à la prochaine voyante ou non voyante …

  4. les voyantes aident a nous remonter le moral. Une bonne voyante sera positive et ne parlera pas dans le vague…la mienne que je ne fréquente plus parce que tout ce qu’elle avait prédit est arrive ( ou presque) m’a toujours dit que la voyance n’est pas une science exacte ( surtout quand il s’agit du temps,) et qu’elles (ou ils) perçoivent beaucoup d’impressions qui appartiennent aux gens qui nous sont proches…donc ne pas tout prendre a la lettre.…et patience..les filles!
    en 1989 elle a vu arriver dans ma vie un homme qu’elle m’a décrit très en détails..bientot, disait elle, bientôt,…Il est arrive en 2003..!! Mais je suis toujours avec lui.
    C’est tellement plus amusant d’aller se faire tirer les cartes chez madame Zaza plutôt que les vers du nez chez la therapiste…et tellement moins cher!!!!!

  5. C’est bien plus ludique, c’est sur, à condition de tomber sur une voyante qui est une très bonne psy pour dire ce que l’on a envie d’entendre, et de ne pas prendre trop au sérieux. D’ailleurs, existe-t-il aussi des voyants ?

    1. mais oui, ma voyante fait partie d’une famille de voyants! ses parents l’étaient, sa soeur et son frère un voyant très connu qu’Andy Wharol consultait régulièrement et beaucoup d’autres celebrites New Yorkaises…Elle a d’ailleurs écrit un livre qui raconte sa vie au sein d’une famille si étrange…. »Small Mediums at large…. » fascinant!!

Laisser un commentaire