Dans une cabine d’esthétique de la rue Vaneau Paris 7°

texte non bidouillé

Happy Quinqua, c'est moi !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :