le pied !

« Vacances » signifie vide. Après, à l’intérieur de ce soi-disant vide, chacun est libre d’y mettre ce qu’il veut.  Je délaisse ma lecture actuelle pour partager dans ce blog ma douce hystérie du moment. Je n’ai pas toujours les pieds sur terre quand j’acquiers compulsivement autant de paires de souliers en aussi peu de temps : 8 paires d’une traite. Qui dit mieux ?Des Nike Fluo jaunes pour remplacer mes Asus fluo roses, ensuite des Nine West jaunes parce qu’en ce moment le jaune c’est ma couleur, des tongs de mariées un peu Chantilly, un peu chabada mais voilà, des tongs en or pour une soirée princesse et son petit pied délicat (voir photo), des nu-pieds rayés au talon ficelle compensé. Là j’hésitais entre les 2 couleurs et comme à chaque fois que j’hésite, j’ai pris les 2 : les bleues et les noires. Sur la photo sont présentes des Banana Republic achetées hier à Santa Monica et aussi des Repetto beige, achetées, elles, le premier jour des soldes à Paris la veille de mon départ, et pour ne rien vous cacher, alors que j’hésitais entre des magnifiques beiges écru (sur la photo) et des sublimes beiges mauve, et bien, que croyez-vous que je fis ?

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

8 réflexions au sujet de « le pied ! »

    1. Craque, craque Muriel, sans culpabilité mais il faut juste savoir qu’une fois les shoes bien rangées en rang d’oignons dans notre dressing, on se dit « ouais et so what ? » et de reprendre alors le bouquin momentanément délaissé. Enjoy !

      1. bien rangées, bien alignées elles sont !
        and always more and more !!! pfffff !
        J’étais à LA l’année dernière,
        aucun craquage shoes, on a mieux en France !!

  1. Là, je dois avouer que, malgré la meilleure volonté du monde et a l’ecoute maximale de sa part de feminité syndicale, votre public mâle décroche chère Happy quinqua…
    Un petit post sur la Budweiser pour contrebalancer serait le bienvenu !

    1. H ha ha Helmut,
      Mais c’est comme tout, des abonnements à l’opéra à la vie au quotidien, pour avoir le meilleur il faut se cogner aussi le « moins bien ».
      Tu ne perds rien pour attendre….

Laisser un commentaire