Mais pourquoi donc un blog ?

ça sert à quoi un blog me direz-vous, ce n’est pas même fructueux ?  Et bien c’est parce qu’à Quinqualand on se nourrit de gratuité candide et de vin blanc (c’est un zeugme !) Peu nous chaut (du verbe chaloir) d’avoir un retour sur investissement. Ecrire fait un bien fou, gratifie, caresse l’ego dans le sens du poil. Vous avez vu tous ces gens qui écrivent ? Ou plutôt connaissez-vous du côté de Paris 6 ou 7 des gens qui n’écrivent pas ? Plus que jamais les maisons d’édition croulent sous les manuscrits et les écrivains à succès sont aussi pipolisés que des rock stars. Autre avantage, démarrer ce blog m’a permis d’arrêter mes séances chez le psy, (pour rappel c’étaient 120 euros les 30 minutes ! Soit deux fois par semaine ce qui fait 240 euros fois quatre égale 960 euros par mois d’économie. Si ça c’est pas fructueux ? Bon Happyquinqua vous donne dès demain d’autres raisons, et aussi une autre présentation : textes raccourcis, photos, anecdotes (sur suggestion de mon tendre et cruel ami FS)

 

 

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

Une réflexion au sujet de « Mais pourquoi donc un blog ? »

Laisser un commentaire