Merci les EX !

IMG_1621La mode est à l’instant présent, à l’ici où il faut s’ancrer, au maintenant qu’il faut vivre pleinement. Pas un psy magazine, pas un néo coach, pas une bonne copine en formation mindfullness n’oublient d’en faire le point d’orgue de tout développement personnel. On s’exerce à être cet amas de compacité qui respire et qui cohabite avec un esprit ayant posé sur le bas côté l’ensemble de ses émotions. A l’expire, chacun est prié de virer de son moi profond tout ce qui l’encombre, tout ce qui l’empêche.

(Vous avez remarqué comme il y a toujours le même adjectif collé à certains mots : le moi est souvent profond, le palais céladon, le pervers narcissique…)

Pourtant c’est toujours dans ces moments-là intimes ou méditatifs qu’inopinément apparaît le petit truc qui vient du passé et dont on se passerait. Là, le logiciel personnel se doit de faire son tri sélectif et de classer les événements personnels en fonction de l’interlocuteur du moment (présent). Certains veulent du mystère, d’autres de l’anecdote, il faudra adapter.

Il conviendra par exemple à notre esprit de laisser bien en vue sur le présentoir de la mémoire les faits les moins impliquants, d’en ranger certains sous-vide pour les ressortir intacts à l’occasion ou d’éradiquer définitivement ceux qui nous ont si bien pourri la vie (que celle qui n’a jamais connu un gros con, méchant et tordu lève le doigt). Sans être dans le déni, c’est aussi un exercice particulier que d’installer un filtre qui ne laissera du passé que la remontée de choses agréables. Le passé plaisant en quelque sorte.

J’ai l’impression qu’avec les années il est des souvenirs qui ré-apparaissent sans raison, comme ça, à la faveur de presque rien : une conversation, un lieu, une situation, un regard, un paysage… Devons-nous les évoquer, les exhumer, les commenter ? (je n’ose dire au Doux combien de fois je suis allée à Venise)

Pourtant, pourtant, que ne devons-nous au passé la gratitude de nous avoir construits ? Lentement, brique après brique, râteau après râteau (j’oserai un vice après vice) Nous sommes faits d’un ensemble, ce sont nos histoires d’amour courtes, longues ou foireuses qui nous donnent aujourd’hui l’assurance d’être sur la bonne route. Donc bienvenue à ce passé qui enrichit notre présent, à ces anecdotes que l’on choisit de partager (ou pas), à cette expérience qui renforce notre certitude et accroît notre joie.

Par ce post, je rends hommage à tous mes ex (même au connard méchant et tordu à qui tout est pardonné, c’est vous dire) et surtout, surtout, à toutes les EX de mon Moment présent adoré (Le Doux jubile, ses EX en revanche …)

Merci de nous léguer l’un à l’autre en aussi bon état, merci d’avoir fait de nous ce que nous sommes.

PS/ Pour Venise, pas d’inquiétude, je sais que ce sera le voyage le plus merveilleux / amoureux EVER.

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

10 réflexions au sujet de « Merci les EX ! »

  1. Avant d y aller, revoyez « Ne vous retournez pas » avec Donald Sutherland, bon le film a bien vieilli mais le Venise qu on y voit est particulier , un Venise a découvrir la nuit…je crois que c est comme ça que je la préfère…Bon séjour!!

    1. Je pense avoir vu ce film il y a longtemps, dans mon souvenir l’ambiance est un peu terrifiante non ? l’effroi glisse sur la lagune noire …. et les images sont belles. Bonne idée tiens !

  2. C’est une bonne idée de revoir le film comme Caroline vous le propose, un film délicieusement demodé mais tellement beau ! D’ailleurs, ce film avait fait scandale, certaines scènes d’amour avec Julie Christie étaient des vraies, paraît-il

    Votre article nous donne des regrets, nous n’avons pas tant d’ex, peut-être serions nous meilleurs ?

  3. Je loue des bottes pointure 41, jaunes ( je sais!) achetées sur place, lors d’une fulgurance amoureuse, au bras d’une nymphe qui pensait que les rues de Venise étaient inondées à cause de la pluie. Quelle innocence, quelle candeur ? Bottes très peu utilisées, la candeur n’était pas là ou on l’attendait !!! Avis a tous les amoureux, tarif abordable, facilités de paiements, je n’accepte pas les propositions d’achats je voudrai pouvoir encore les utiliser, SVP encore au moins une fois ?

    1. Ben alors Prince Biker c’est de la poésie pure ou tu nous sers un message privé là ?, t’es depress ? Bon laisse ton 06, on sait jamais, il y en a peut-être des qui aiment les bottes jaunes.

Laisser un commentaire