New York Exchange

IMG_0198Faire des échanges d’appartments permet de bénéficier gratuitement d’un lieu de vie ailleurs que chez soi et de rencontrer (ou pas) des personnes qui peuvent devenir des amis, des relations, des guides. Au départ, il est question d’un délai temporel bilatéralement décidé entre 2 personnes au logement à peu prés équivalent. En fonction de la flexibilité du séjour, de la patience dans les recherches, et de l’aspect sexy de la situation des 2 lieux respectifs, chacun partira à la pêche pour un appartement «mieux que le sien», à défaut «aussi bien» et en cas d’urgence ou de nécessité «moins bien» mais avec l’insigne avantage d’être disponible au moment où on le souhaite.

Si le dowsizing n’est tolérable qu’en cas de nécessité absolue d’être «ailleurs pour une date précise ou une raison particulière (célébration, congés annuels, miles à dépenser, rupture inattendue, mise à pied nécessitant une évasion immédiate…. ) le but est cependant de trouver le bon échange et d’éviter ce que l’on redoute toujours un peu dans ce genre de cas (comme dans d’autres du reste) : la mésalliance.

Voilà 4 ans que New York est ma destination de prédilection. Grâce à ça, et à une activité professionnelle qui s’est réduite depuis quelques temps, (Seules les mauvaises langues y verront un euphémisme) je pratique activement l’échange d’appartements, aux états-unis en général, et à New York en particulier.

Et comme on me pose tout le temps la question sur la façon dont je m’y prends, je vous livre mes liens : www.homeexchange.com ou alors www.homeforexchange.com que je trouve plutôt mieux conçu.

Alors l’autre question est «Mais tu fais quoi là-bas ?»

Au cours des posts à venir, je vous propose de tout vous dire,

enfin presque….IMG_0219

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

5 réflexions au sujet de « New York Exchange »

  1. Echange cartons de chez Ikéa bon état, utilisés seulement deux hivers non rigoureux( plus caddie Carrefour récent), emplacement idéal, chauffé sur bouche de métro St Sulpice, vue imprenable sur bon marché, idéal manche. Contre loft à New York quartier upper east side, frigo garni et voiture urbaine récente. Période: pour le prochain hiver. Contact Jean marie Tam- Tam capitaine des fous à St Germain, demandez? tout le monde me connait, j’ai toujours la main tendue…

Laisser un commentaire