Où passer un premier week-end en amoureux ?

Indiscutablement, c’est les yeux fermés et sans l’ombre d’une hésitation que je vous réponds : « En I’Italie évidemment ! ». Oui, mais où en Italie ? Là, le champ des possibles se rétrécit soudain ne laissant apparaître que 4 endroits : Venise, le lac de Côme, La côte Amalfitaine ou Rome. (Je place La Sicile et Florence en destination de deuxième week-end amoureux). Non le premier week-end, il ne faut pas se rater. De lui va dépendre la suite. Si vous n’êtes pas très sûre de la longévité de la relation, ne gâchez pas l’Italie, proposez alors Malaga, Malte ou Marrakech. Ou alors pire, l’Islande, si vous n’y êtes pas déjà allés, car on ne va en Islande qu’une seule fois dans sa vie, jamais 2, sauf pour se suicider. (le plan « on va sur la lune », ouais, à d’autres) même dans le doute d’une relation, je déconseille vivement l’Islande.

Venise, c’est la valeur sûre, sauf qu’à notre âge, le problème est que nous y sommes déjà allées plusieurs fois, avec chacun de nos Big Love. Donc on élimine Venise à cause des « ah je me souviens » qu’il vous sera difficile de ravaler et pourra mettre une mauvaise ambiance, ou alors vous agacera si d’aventure c’est l’Autre qui se souvient.

Rome, c’est le test culture / shopping. Cela vous permettra de vérifier si l’intérêt de l’Autre penche davantage pour Le Caravage ou pour Prada. Ce qui augure avec efficacité de la suite. Mais Rome demeure la destination « premier week-end amoureux » placée sinon gagnante pour les églises, les promenades, les serments, les monuments, la magie, les hôtels mythiques, la pasta sur piazzetta, la piécette dans la fontaine…

La côte Amalfitaine, rassemble des endroits étonnants, des lieux à la promesse facile où l’œil se perd au loin dans des perspectives multi-plans. On comprend pourquoi Sorrente, Ravello ou Naples sont de merveilleuses toiles de fond pour la littérature. Je valide.

Enfin le lac de Côme. Le top du romantisme dans les paysages mais aussi le top du risque dans l’approche sentimentale. L’endroit n’est jamais facile d’accès, mais pour les adeptes de la méditation, de la contemplation et de l’horizontalité, c’est parfait. Le lac est apaisant, les villas tout autour sont sublimes. Au cœur de cet Olympe il y a Laglio, où se trouve, majestueuse, dégoulinante de verdure la villa de Georges, Ah Georges, ce n’est pas rien. Il est toujours un peu libre vous savez et nul ne sait de quoi vous vous privez si vous êtes déjà en main….hi hi hi Que le meilleur gagne ! What else ? Oui, emporter avec soi de l’amour… et des livres.

 

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

5 réflexions au sujet de « Où passer un premier week-end en amoureux ? »

  1. Le premier We? La Sagrada Familia ! évident! soit il connaît et peu importe puisque le lieu évolue sans cesse… Et puis Barcelone c est la plus sérieuse des villes disjonctees

  2. Bon je reconnais que mon article est un peu réducteur et obtus, j’ai hésité à le poster, parfois j’écris vraiment n’importe quoi ! Peu importe où passer un premier week-end avec son amoureux, ce qui compte c’est d’être amoureux et y croire un peu, sans augurer d’une triste fin.

  3. Oui peu importe. J’ai gardé de bons souvenirs de séjours en Bretagne et dans le Cantal…
    Mettre la barre trop haut pour une première fois (genre, je surveille pour savoir s’il aime ou pas Michel-Ange) n’est pas toujours une bonne idée.
    Et puis c’est la crise. Dire : je veux aller à Rome, c’est dire aussi : tu as combien sur ton compte? Non?

Laisser un commentaire