Prenons les milliards et soutenons Human Rights Watch

Mais pourquoi donc a t-on coupé la tête de Louis XVI ? Pff la boulette ! Pourquoi n’a t-on pas gardé planquée au chaud une petite forme de royauté passive et distinguée, garante de l’élégance et des bonnes manières. Elle nous aurait épargné les best sellers de savoir-vivre rédigés par des demi-mondaines, elle aurait contribué à relancer épisodiquement les fleurons de notre presse people lors des mariages, infidélités, divorces, et autres scandales du dessous de la ceinture, enfin elle nous aurait tenu la main dans les grands moments de solitude. La nostalgie monarchique s’invite surtout quand je lis dans la presse que l’Angleterre vient de signer un contrat de 20 milliard avec la Chine et que l’in-négociable demande du président chinois a été …. (tenez-vous bien) … de prendre le thé avec la reine. Rien qu’une «cup of tea avec the queen» ou alors c’était «We call you back». J’espère bien que le service des affaires étrangères britannique n’a pas dit tout de suite OK mettant en balance l’infusion partagée d’un Grand Yunnan et les 20 milliards venant du même coin. Le tout sous l’œil effaré des intermédiaires commerciaux et des défenseurs des droits de l’homme qui, pour des raisons différentes se sont mis à grincer des dents.

Vingt milliards ! zob ! Vous rendez-vous compte ? c’est 20000 fois un dépassement de campagne présidentielle en France, cinq fois le PIB du Togo, un tiers des retraites annuelles de fonctionnaires. On peut soulager un paquet d’éclopés de la vie avec vingt milliards ! Bon alors là il y a toujours quelqu’un pour dire ; «Mais les droits de l’homme, t’en fais quoi ? hein ?».

Dans ces cas-là, chacun jongle avec sa conscience, mais il y a une bonne réponse et elle s’appelle : Human Rights Watch. Il faut absolument soutenir l’action de cette association. Quatre cents personnes parcourent le monde pour rechercher l’intolérable et le dénoncer. Rien ne les arrête. Ce sont les nouveaux explorateurs de l’humain, les Robin des bois de la dignité, les sauveurs des injustices insupportables.

Lundi dernier, dans les locaux de BETC, quelques vecteurs de tendances parisiens écoutaient les témoignages d’une indienne et d’une russe, deux polyglottes charmantes, qui, dans un français parfait, (entre lampées de vin fin et canapés de foie gras) ont raconté leur action.

Respect !

J’avais vaguement entendu parlé de HRW mais en écoutant les discours brillants et convaincants des uns et les autres : Jean-Marie Fardeau, Jean-Louis Servan Shreiber je me suis dis à quel point il était nécessaire de relayer et soutenir leur combat.

Et qu’à ma toute petite échelle, (histoire aussi de remercier pour le ticket repas), j’allais en parler à mes fidèles readers.

Voilà qui est fait.

C’est foutu pour la royauté mais au moins soutenons les HWR, ce sont eux les vrais nobles !IMG_6334

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

7 réflexions au sujet de « Prenons les milliards et soutenons Human Rights Watch »

        1. en fait je recherchais un post où j’avais été insultée et je me suis souvenue de vieux post de 2012 sur ce dîner chez des riches… Drôle non ?

          1. jeme suis toujours demandée pourquoi les Francais se pourléchaient le jabot avec une telle jouissance et une telle vanité a la célébration du 14 Juillet qui les a vus détruire des merveilles a la Revolution qui faisaient en fait, partie de leur patrimoine…tant de sang verse pour devenir 3 siècles plus tard de bougons moutons attaches a leur mesquinerie, leur négativité et leur manque de civisme…qui ne ramassent toujours pas les crottes de leur chien mais qui a chaque tournant de train empêchent les gens d’aller travailler, une autre greve ça leur apprendra..Heureusement qu’il y’a des gens eclaires et généreux qui s’occupent de vraies injustices et de vraies cruautés…indeed, thé Human Rights Watch est une organisation bénéfique…Je leur tire mon chapeau très bas…J’ai toujours aime Robin Hood!

Laisser un commentaire