Happy Quinqua rêve…

Sur le terrain du travail, la carrière normale d’un(e) HQ touche à sa fin sauf si vous êtes patron, star ou fonctionnaire. Si le talent n’a pas d’âge, la reconnaissance financière de l’expérience peine à s’exprimer à la hauteur de l’idée que nous avons de nous-même et que des années de psy ont cimentée. Continuer la lecture de Happy Quinqua rêve…

Happy Quinqua vous prie

Il est des images qui se passent de commentaires, j’avais envie de vous en servir 2 sous forme de teasing. Je laisse la première en proie à votre imagination, pour l’autre, vous avez le choix entre la génuflexion, la plainte au commissariat pour blasphème, ou le sourire étouffé. Continuer la lecture de Happy Quinqua vous prie

Happy Quinqua prend position (bis)

Me serais-je pris les pieds dans le tapis avec les fonctions “publier” “mettre dans brouillon” ou “corbeille” ?  Le fait est que je vous avais ciselé hier un petit texte plein d’aphorismes et de conseils judicieux et que celui-ci a disparu dans les limbes de ma blogosphère personnelle. Depuis tout à l’heure, ma plume, choquée, verse des larmes d’encre, et moi de rage. Mais où est donc passé mon texte ? J’ai tenté un effort de mémoire énorme pour essayer de retouver ce que j’avais bien pu raconter en ce dimanche matin juste avant de partir en ballade à cheval en forêt de Rambouillet. Quelques galops plus loin, les idées et le calme intérieur me reviennent. Ça donnait à peu près ça :

Continuer la lecture de Happy Quinqua prend position (bis)

Happy Quinqua en détox : 1/ par l’art

« A l’illusion du vide succède la provocation du plein », Il est des phrases dont la musicalité me meut, et dont le sens me met en total déséquilibre. Je n’ose comprendre, je sais juste que mon cortex envoie des signaux d’hésitations entre éclats de rire et ivresse pénitente. Au centre Pompidou, je m’élance en brasse coulée dans l’expo de Yayoï Kusama, mais c’est le papillon qu’il convient de nager dans ce bassin de vitamines. Continuer la lecture de Happy Quinqua en détox : 1/ par l’art

Happy Quinqua en vœux encore

Je fais les mêmes tous les ans, ça me marche pas toujours mais je me dis qu’un jour, à force de répéter la même chose, une sorte de décision immanente et divine, par lassitude ou par inadvertance en exaucera quelques uns. Donc dans le désordre, ça donne : Continuer la lecture de Happy Quinqua en vœux encore

Happy Quinqua en vœux

Avez-vous remarqué que plus les années passent et moins les vœux se réalisent ? On souhaite toujours Amour, Gloire et Beauté, mais ce sont des valeurs qui ont la fâcheuse tendance à s’émousser avec le temps. La plupart des gens hésite entre la formule de politesse automatique et le besoin de se faire remarquer par une créativité plus ou moins débridée. Mais que veut dire le vœu en fait ?  Il apparaît comme une évidence que les vœux expriment toujours un message subliminal. Les souhaiter à un client signifie par exemple : « Ne me quitte pas ». A un fournisseur : « Merci pour le cadeau mais rien n’est acquis ». A un ex qui vous a quittée : « Reviens quand tu veux ». A l’objet viril de votre convoitise : « Qu’est ce que tu attends ? »; A une possible target : « Gardons le contact, faut voir ». A son banquier : « Merci de me rembourser les AGIO ». A un chasseur de tête : « Il est possible que je vous sollicite d’ici peu ». A ses amis : « Ne m’oubliez pas pour vos prochains dîners ». A sa fille : « J’espère que tu feras moins de conneries cette année ». Pour ma part, je vous souhaite sincèrement santé, joie, amour, prospérité et bonne humeur pour 2012, traduire : « Plus vous me lirez, plus je serai contente »