Happy Quinqua saute à la perche

Il y a des jours qui se présentent plus ou moins bien. L’action se passe à l’INSEP, la fabrique nationale de sportifs olympiques. Nous étions une petite bande de joyeux lurons, un doux mélange de RTTistes, de glandeurs longue durée et de sportifs désinvoltes. Bref tout ceci était joyeusement friendly, avec en tête de proue, Marc, journaliste sportif, qui a le bon goût d’organiser régulièrement ce genre de sessions olympiques orchestrées par des entraîneurs de niveau international.  Il y avait aussi et surtout Jean Galfione qui sautait la HSP d’un loft et Maurice Houvion qui à la fin des années 80/ début 90 l’avait emmené aux victoires que l’on connaît. L’histoire est la suivante : on prend son élan, on plante le piquet et on s’arrache. Parfois les plus happy et les moins Quinqua d’entres nous s’envoient en l’air avec bonheur, un peu plus dur pour les autres.  Nous déjeunons au Walzack et Jean m’explique qu’il a une chatte qui s’appelle Foufoune et que celle-ci souffre d’une étroitesse vaginale.- »Comment sais-tu ça ? » lui dis-je. « C’est le véto qui l’a dit ! » Bref la journée se présentait bien mais elle n’était pas terminée….

2 réflexions au sujet de « Happy Quinqua saute à la perche »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>