Comment rattraper la couleur ?

934160_992858507448986_2700698758272935522_nPour rien au monde, ses amis et ses fans, souvent les deux, ne rateraient un vernissage de l’artiste Jane Puylagarde. Ces rendez-vous annuels permettent à la fois de constater l’évolution du style de Jane, l’avancée dans la maîtrise de son travail, et aussi (et surtout soyons francs) de revoir toute la bande de vieux potes venus du passé et que nous ne croisons qu’en la circonstance.

Pour l’occasion, juste avant, je me suis rendue chez le coiffeur, pour un raccord racines.

Je suis rentrée dans ce salon de coiffure parce qu’il y avait de la lumière et que les coiffeuses avaient l’air disponibles – pour ne pas dire désoeuvrées, je sais pourquoi maintenant.

En général, je prends des risques et je fais confiance. C’est comme ça. Cette attitude insouciante m’a souvent causé des problèmes sans servir pour autant mon expérience mais j’aime bien l’idée de n’être jamais à l’abri d’une bonne surprise.
La coiffeuse me propose un nuancier et suggère la couleur des racines et celle des longueurs. Je dis OK en précisant que je voudrais la même couleur de cheveux qu’Isabelle Huppert à qui je ressemble, dit-on.
On vient juste de démarrer l’application de la teinture quand on annonce une coupure de l’eau chaude.
C’est fâcheux, mais qu’à cela ne tienne on rincera à l’eau froide.
Je manque m’évanouir quand, au séchage, le miroir me renvoie le visage d’une femme pas contente du tout qu’encadrent des cheveux rouges bordeaux foncé.
« Mais ça durcit terriblement le visage !!!! » dis-je horrifiée
« C’est vrai » me répond la coiffeuse désolée
« Mais je vous avais dit que je voulais la couleur d’Isabelle Huppert »
« Mais c’est qui ? » répond la jeune femme.
Véridique.
J’hésite entre la colère et les larmes, et choisis finalement une troisième voie : celle de la résignation, de l’abattement et de l’acceptation (70 euros).

Je pense au Doux que j’envie d’avoir réglé définitivement ses problèmes capillaires sans ébranler son charme. Son unique cheveu s’est quand même hérissé à ma vue et il a commencé à énumérer avec gentillesse les choses de la vie qui étaient bien plus graves, après m’avoir dit avec insistance (trop ?) qu’il continuerait à m’aimer malgré tout,

à tous les amis vus hier soir qui n’ont pas osé être désagréables. (merci)

et aux couleurs des tableaux de Jane qui sont tout en nuances, avec des reflets et du relief. (bravo)

Jane Puylagarde Galerie de l’Europe 55 rue de Seine jusqu’au 3 avril SURTOUT ALLEZ-Y

Jean-Claude Biguine 62 rue Saint-Lazare SURTOUT N’Y ALLEZ PAS

Publié par

M.

Happy Quinqua, c'est moi !

14 réflexions au sujet de « Comment rattraper la couleur ? »

  1. Statistiquement, c’est bon! Ça doit arriver une fois dans une vie, c’est fait. Pour moi, ça reste à venir et je crains le timing de la chose!

  2. Ahahah!! Merci HappyQ vous /tu m as bien fait rire!! J ai aussi cette approche/risque/inconnu du coiffeur mais… il y a toujours un risque! Pour le moment encore j aime bien Les Belles Plantes du côté de Bastille et c est l occasion d’aller se promener là-bas..

  3. On aimerait avoir une photo de vous, mais aussi celle de M.Doux qui sait vous remonter le moral quand il faut, c’est déjà bien…
    Nous allons retenir la première adresse, bien que ce sera juste pour la prochaine visite parisienne, mais évidemment pas la deuxième – merci pour l’avertissement…

    1. Nous sommes en photo avec Le Doux dans l’Obs de la semaine dernière, l’article est en lien hyper texte dans mon avant dernier post.
      Quand au résultat piteux du moment, non, ça ne va pas être pour tout de suite.
      Au fait les matchinpoints, j’ai traîné sur votre site il y a quelques jours et j’ai fait un stop à la rubrique culture. C’est super !

    2. Mais justement, nous avons loupé ce numéro et sur le net, nous ne sommes pas abonné…on va aller à la chasse ! Pour la rubrique culture, merci de venir nous voir, d’y laisser des commentaires et merci du compliment…A bientôt

      1. Mais j’ai laissé plusieurs commentaires, notamment une critique circonstanciée de The Revenant ainsi que mes obliques sur Grangé et le film des frère Coen. Les avez-vous vues ?

        1. Bien sur que nous avons vu tous vos commentaires et nous avons répondu entre autres « Merci pour cette salve de commentaires nocturnes »…
          Non, c’est par rapport au Nouvel Obs que nous disions avoir loupé le numéro ! On va essayer de le retrouver chez des amis, parce que sur le net nous ne sommes pas abonnées.
          Après toutes ces précisions, un bon weekend plein de chocolat 🙂

  4. J’ai vécu la même chose il y a 2 mois avec une jolie couleur mandarine au lieu de chocolat…réponse de la coiffeuse face à ma déception…si cela ne vous va pas n’hésitez pas à revenir À 120 euros le résultat il faudrait être suicidaire Depuis j’évite de me mettre trop dans la lumière et je suis devenue fan des ambiances bougies et tamisées 🙂

    1. en cas de ratage évident je recommande : le chignon, un bon maquillage et une mauvaise lumière pour l’intérieur et un chapeau pour l’extérieur.

  5. Je suis sûre que vous vous en êtes sortie tête haute de ce massacre capillaire! Je suis allée voir l’article du nouvel obs (je suis curieuse!) mais il est payant…. Déception

Répondre à M. Annuler la réponse.