Attitude

Les EXs, comment s’en débarrasser ?

A partir d’un certain âge, pour peu que nos vies passées se soient dissoutes dans l’errance ou l’inconséquence les EXs représentent une catégorie de gens dont la plupart demeurent encore dans des cercles proches.

C’est toujours au moment où vous êtes en total love avec une absolue « perlouze » auprès duquel vous entendez préserver une certaine opacité sur votre passé que l’EX, survenu de nulle part, jaillit. Il est là au milieu d’amis communs, tout sourire, il vous voit et fond sur vous. Présentations faites, le clin d’œil complice vous énerve déjà et vous croisez les doigts pour qu’il évite devant Perlouze toute allusion au passé, mais bon c’est la Perlouze on a dit. Il est cool.

A priori, l’EX est quelqu’un que l’on voudrait voir disparaître de la surface de la planète. Personnellement j’en ai deux ou trois dont je ne suis pas peu fière, (maîtres du monde, semi célébrités, non pas de noms) mais j’en ai autant (plus même) au sujet desquels je suis prête à jurer la tête sur le billot que je ne les connais pas. A un moment de ma vie, j’ai eu le mauvais goût très sûr. Allez, avouez, on a toutes ça sur notre bio non officielle non ?

En général tout dépend de la façon dont s’est passée la fin de l’histoire. Lequel des deux est tombé amoureux le premier … d’un’e) autre.

Parce qu’en matière d’Exs, il y a les bons et les mauvais.
Le bon Ex est celui qu’on a quitté, qui l’a mal pris mais qui est resté digne et toujours un peu nostalgique de cette période où l’arrogance de la beauté et de la jeunesse autorisaient que vous le maltraitiez gentiment.
Le mauvais Ex c’est la même chose mais dans l’exacte situation inverse. Ce n’est pas très clair mais je suis sûre que tout le monde a compris.

Dans le cas du bon Ex, la rupture s’est faite dans le calme, un dîner chic, un cadeau dans l’assiette, et avec un couteau japonais bien tranchant : schlack d’un coup sec, sans bavure. Celui des deux qui tenait le couteau japonais a dit alors d’un air contrit «Notre relation ne saurait supporter la médiocrité» au moment même où l’autre s’est détesté de ne pas avoir dégainé en premier cette réplique pathétique. Une fois les dernières vapeurs d’orgueil évaporées, l’amitié peut prendre forme.

Dix ans plus tard, l’Ex est toujours là, on a renoncé à s’en débarrasser, il fait partie des meubles. Il tape même la bise à la perlouze comme le font les garçons entre eux sur la Rive Gauche de Paris intra muros..
La perlouze n’est pas jalouse, et c’est là son moindre défaut.

Et puis il y a les mauvais Exs, ceux dont les ruptures n’en finissent jamais de finir.
A l’aide d’hésitations, d’allers-retours, de mensonges et d’un couteau à beurre qui va méticuleusement charcler les chairs, charcuter les téguments et en mettre partout, l’un sera laissé sur le bas côté pantelant en mode puzzle, quand l’autre sera déjà sur le coup d’une nouvelle victime. Ce sont des Pervers Narcissiques appelés plus communément « gros connard » et qui au féminin donne « grosse connasse ».(Ils se reconnaîtront)

Homme ou femme capables de ça méritent un traitement spécial (tonte capillaire pour elle, castration chimique pour lui).
Ces EXs-là ne sont nos ennemis, juste ils n’existent plus.
Enfin, c’est ce qui est souhaité, mais faisons confiance aux Google, Facebook, Twitter, ou Linkedin (le plus pernicieux) pour les faire remonter à la surface et les laisser graviter dans des cercles concentriques que l’on aimerait parfois pouvoir siphonner vers l’extérieur.

Le Doux et moi avons été mariés (ou genre) pendant 20 ans,
mais pas ensemble,
Lui avec la même femme
et moi avec quatre différents
Nous ne sommes donc pas EX égaux face au passé.

« La vertu de l’expérience » dis-je,  » Mieux que l’expérience de la vertu »
« On va dire ça » répond Le Doux

Mmm ma Perlouze !

Happy Quinqua, c'est moi !

12 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :