Non classé

To Yann Moix (French & English version)

A l’heure qu’il est, vous n’avez plus d’ongles, c’est sûr. 

Les femmes et votre éditeur vous sont tombés dessus et vous hésitez entre regretter vos propos et vous féliciter d’un buzz nauséabond qui vous replace dans cette lumière que vous avez un peu perdue en passant d’une chaîne à l’autre.

Une partie des femmes (celles qui achètent des livres) est en train de planter des aiguilles dans votre effigie. 

Vos propos blessants et les excuses qu’on vous obligera à faire seront-elles suffisantes ?

Je ne vous reproche pas de penser qu’il vous serait impossible d’être avec une femme de 50 ans, c’est votre droit et c’est le cas de certains hommes également.

Je vous reproche juste de l’avoir formulé. 

Vos propos sont indécents car ils relèvent d’une sphère intime qui encense ce que de nombreuses femmes ne sont pas (jeunes et asiatiques) tout en dénigrant, via vos préférences appuyées, ce que certaines femmes ont (50 et plus).

C’est l’affaire de votre sexualité. Certains aiment les petits garçons, d’autres les petites filles, j’en connais qui ne s’animent que pour les femmes hautes en couleur, et des qui ne s’emballent qu’à l’aide de protubérances mammaires (sinon rien), d’autres comme vous qui ne trouvent leur désir qu’avec de jeunes asiatiques. La sexualité relève du domaine de l’intime, du secret, de l’ultra privé. Le normal n’existe pas.

Parfois quand je me trouve dessus ou dessous, je ne dis pas toujours des choses « normales », mes propos ne sont pas toujours de la plus grande civilité. Et mon compagnon est pire que moi. il n’y a rien de politiquement correct dans le désir. Hors de mes draps, je ne suis plus cette femme. Ce que j’aime et désire ne regarde que mon partenaire et moi. 

Le fait que vous soyez une personne semi publique ne vous exonère pas de respect.

Parce que c’est de cela dont il s’agit.

Vos propos sont blessants et atteignent au plus profond de leur féminité non seulement les femmes de 50 ans mais toutes les femmes. J’irai même plus loin, ils atteignent aussi les hommes qui auraient eu le (mauvais ?) goût de rester avec leur épouse.

Dans la mesure où nous ne pouvons ni nous enlever 20 ans, ni nous faire brider les yeux, ni nous couper les jambes. Il faudra composer avec ce que nous avons : de l’humour, de l’élégance, et de la gentillesse, apparemment des choses qui vous manquent.

Mais ce qui devrait vous manquer le plus désormais ce sont vos lectrices, 

Quant aux autres, nul doute, elles vont s’occuper de vos relations publiques.

« Rompre » avec votre lectorat, ah vous n’y avez pas pensé ?

Pour les nouveaux arrivants sur ce blog (merci aux 2000 visiteurs qui ont lu ce post depuis hier) je rappelle que j’ai commis un livre paru en avril 2018 (chez LATTES) dont le titre est Les Jeunes femmes de 50 ans, Mon but : revaloriser cette tranche d’âge, analyser les ressentis, récolter des observations, sans jamais plomber l’ambiance. Pour mon plus grand bonheur, de nombreux pays en ont acheté les droits. Si vous êtes bilingue ou tout simplement anglais, le voici là.

La version anglaise des Jeunes Femmes de 50 ans ou Why French women Feel Good at 50 (Headline) a suscité des réactions lors de son lancement fin novembre, et attiré de nombreux abonnés anglo-saxons. Et comme quelques magazines anglais demandent à mon attachée de presse quel est mon point de vue sur cette affaire qui dépasse nos frontières, je lui ai envoyé mon post que voici en english version.

Right now, you shouldn’t have no more nails, for sure.

Digust from women, complaints from your publisher, and you still seem caught between regret and jubilation regarding the nauseating buzz around your comments, which replace what you have lost on the departure of your TV show. I imagine a huge amount of women (those who buy your books) are sticking needles in your voodoo doll.

I don’t object to your rejection of fifty year women, it is your absolute right – and sadly it is the case for a lot of men.

I reproach you having to formulate your sick point of view. 

Your words are indecent because they are a matterof an intimate sphere which praises what the majority of women are not – young, and Asian – while insulting a huge majority of women – aged fifty plus. 

We are all defined by our sexual preferences. Younger, older; I have male friends who only go for red haired women; women of colour – your fantasies belong to you. Sexuality is an intimate matter and in the main, private. 

Your private thoughts made public are hurtful and deeply affect not only women of 50, but all women.Insofar as we can’t take 20 years off, we can’t have our eyes blindfolded, we can’t cut our legs.We will have to deal with what we have:humour, elegance, and kindness, apparently things that you greatly lack. 

But what you should miss most now are your readers; »Break » with your readership, do you think? (the title of his new book release on Jan 2 is ROMPRE, in English BREAK)

As for the others, no doubt, they will take care of your public relations.


Happy Quinqua, c'est moi !

35 Comments

  • jai50ansetapres

    Le pauvre n’a jamais connu l’amour ! Je n’ai jamais aimé ses livres donc il ne me perdra pas comme lectrice par contre je parle beaucoup…

    • M.

      J’imagine qu’il ne peut connaître que des amours flash, des sporadiques, des éphémères, relevant de la fulgurance et très vite de l’insatisfaction, c’est un genre, et on en a toutes connus des comme ça. Son livre se vend bien curieusement. Rien que le fait d’en parler sert les ventes.

  • Manuelle PUYLAGARDE

    Je ne sortirai jamais avec Yann Moix, même si j’avais 70 ans. J’ai toujours trouvé que ce monsieur est un grossier personnage, peu avenant, quel que soit son âge. Il le prouve encore aujourd’hui. Et surtout, quelle bêtise !

    Au fait, vous vous souvenez de Brassens :

     » Supposez que l’un de vous puisse être
    Comme le singe, obligé de
    Violer un juge ou une ancêtre
    Lequel choisirait-il des deux
    Qu’une alternative pareille
    Un de ces quatres jours, m’échoie
    C’est, j’en suis convaincu, la vieille
    Qui sera l’objet de mon choix
    Gare au gorille  »

    Les jeunes femmes de 50 ans peuvent se réjouir, elles ont encore un demi-siècle devant elles !

  • jacqueline staub

    Bravo pour votre réponse. Ce personnage était déjà insupportable chez Ruquier. Ou comment se faire remarquer pour exister. De plus, ses amies doivent apprécier…
    Il vient de se tirer une balle de plus dans le pied en se mettant la moitié de la population à dos. Qu’il garde à l’avenir ses opinions pour lui, c’est tout ce que je lui demande.

    • M.

      Tant qu’on lui donnera un micro et que les spotlights seront dirigés sur lui, il s’exprimera. Les media adore ce qui les fait exister. En plus l’oiseau sait écrire et parler, c’est donc tentant de la part d’un magazine souffreteux de lui consacrer de l’espace.

  • Pascale

    Comme je suis heureuse de lire votre lettre adressée à Yann Moix…! En effet en lisant les grandes lignes de son entretien dans Marie Claire, j’étais verte de rage, une fois de plus je me suis dit que le mal être des femmes vis à vis de leur âge venait bien souvent d’ hommes puérils et de leurs propos abjects au sujet des femmes de 50 ans et plus…et puis j’ai lu et franchement je l’ai plains, quel triste personnage incapable d’évoluer… Mais il y aurait tant à dire … J’avais juste envie d’être pour quelques heures une asiatique de moins de 25 ans pour me faire le plaisir de repousser ses avances !!! Hahaha…

    • M.

      Ah il y a forcément quelques jolies japonaises avec lesquelles il se prend des râteaux.
      Souhaitons qu’à chacun il y associe une forme de vengeance un peu ironique de notre part, femmes de + de 30.

  • Visiteuse

    Diantre ! C’est vexant pour les quinquas et plus mais il ne mérite ni lettre ni anathème.

    S’il a le mauvais goût de préférer la chair fraîche, exotique et de le dire c’est un goujat, mais pas un hypocrite.
    Le pire dont on pourrait l’accuser c’est de mal écrire, ce qui serait un comble pour un professionnel aussi médiatisé et la honte de ses lecteurs dont un tel fait leur aurait échappé.

    Il faut bien reconnaître aussi que la riposte vulgaire et indigente sur les réseaux sociaux de beaucoup de femmes ne va pas permettre de lui faire changer d’avis sur le sujet et l’objet de ses désirs.
    Et d’ici à ce qu’un #balance ton puma.com déferle sur la toile, c’est de la femme tout court dont il sera dégoûté.

    Tss tss, tout ceci n’est pas raisonnable…

    • M.

      Il sait écrire il n’y a aucun doute, on aime sa plume ou pas mais il sait manier le verbe. Et c’est vrai que les dérapages orduriers sur les réseaux sociaux n’ont pas toujours donné dans la dignité. L’élégance, et indifférence et surtout passons vite à autre chose.

    • M.

      Le problème est que jamais la sobriété ne fait vendre, sauf quand elle est associée au talent, au travail et à la chance. Je suis étonnée de voir que son livre est bien placé sur Amazon. Ce qui laisse un peu songeur.
      Mais ce ne devrait être qu’un pschitt.
      Désormais quels que soient les travaux plumitifs ou créatifs de Yann Moix tout sera associé à cet affront aux femmes.

  • MarieG

    Je n’ai rien lu de lui, ni regardé ses émissions (pas de TV dans notre foyer). Suis donc allée lire quelques extraits de l’article de Marie-Claire, ainsi que d’autres passages sur le Net, dans lesquels il s’exprimait ou était mentionné.
    Donc Monsieur ne veut que des Asiatiques de 25 ans, et encore, pas trop longtemps, parce qu’après quelques mois son désir pour sa conquête s’éteint. Pathétique…
    Question: Yann Moix a-t-il besoin d’une petite jeune ou plutôt d’un.e bon.ne sexologue ?
    Faites de beaux rêves

    • M.

      Il y a de nombreux hommes dans ce cas là, la question est d’où ça vient. De l’éducation ? des images que nous renvoit le monde de la pub de la mode de la société ? En général vers 55/60 ans ce genre d’oiseau se calme comme par hasard car ils n’ont plus les bons arguments pour séduire les objets de leur désir. Dépêche toi Yann Moix il ne te reste plus trop de temps.

  • Lolitarose Farnese

    Merci pour votre texte, qui dit à ce monsieur et à tant d’autres à quel point il est indécent et irrespectueux envers toutes les femmes. Je partage pleinement vis propos.

  • Matching Points

    Nous connaissons très peu Yann Moix. Quelques échos de ses propos chez Ruquier nous parviennent quand même car le but de cette émission, que nous ne regardons jamais, est de faire le buzz. Apparemment, ce coup-ci c’est encore réussi pour cet individu. On parle de lui, il va vendre son bouquin, il va SE vendre davantage sur les chaînes tv. L’action Yann Moix est en hausse à la bourse de la provoc. Parions qu’elle chutera rapidement !

    • M.

      Hello les matching Points. Alors oui la grande question est à qui profite le crime ? Son livre Rompre est à ce jour 535 ième sur Amazon, ce qui n’est pas mal du tout. Bon je dois avouer que grâce à Yann Moix Les Jeunes Femmes de 50 ans connaissent un retour de flamme. Mes ventes se sont réactivées et ne parlons pas de mon dernier post qui a eu la visite de près de 3000 personnes en 3 jours. Donc au delà de la goujaterie et du mauvais goût absolu de ses propos je me marre un peu. Et hier j’étais sur France Inter en direct, ma première radio française, j’étais contente donc merci qui ?
      Et puis au-delà de ce point narcissique ou mercantile, il y a le constat d’un débat national qui contribuera nul doute à faire bouger les lignes. C’est tout ce que nous espérons toutes ! bon week-end à vous.

      • Matching Points

        Le crime profite en effet de jour en jour ! Nombreuses sont celles qui saisissent l’opportunité d’en faire un buzz personnel. Le phénomène prendra-t-il autant d’ampleur que le cas Weinstein l’an dernier ? Entre l’un qui sautait sur tout ce qui bouge et l’autre qui fait le difficile, l’indignation donne du grain à moudre aux journaux, radios, réseaux, blogs, attachées de presse et autres éditeurs. 🙂

  • Zermati

    Dans quel but à t il écrit ça ? Venant de la part d’un écrivain reconnu , il y a sûrement une explication ! À première vue c’est de la provoc , pour qu’ons parle de lui, ou simplement pour vendre des livres

    • M.

      Un peu des deux, la lumière rend dingue. elle n’est jamais assez forte. Son livre se vend, et pour mon plus grand bonheur le mien, qui avait été snobé par les magazines féminins dont Marie-claire à sa sortie (sauf ELLE) aussi. Peut-être que la rédaction de Marie-Claire le lira, enfin ! il y a bien des femmes de 50 ans qui lisent ce magazine il me semble ?

  • cathymichelis

    Tout est dit Nadine ! je crois qu’il doit juste se féliciter d’avoir réussi avec brio à faire un buzz inespéré ! on verra ce que le lectorat fait .. sanction ou pas ! perso bien sur je laisserai ce titre à son anonymat ! mais j’ai fait comme tout le monde j’ai envoyé une petite allusion sur Instagram ce matin ! ça s’arrêtera là ; j’ai l’impression en faisant plus de devoir justifier la place des quinqas … pourquoi faire l’intelligentsia la vraie le fait pour moi !
    bravo nadine bises

  • Patissier

    Très bonne réponse de votre part sobre et intelligente. Mais outre le fait de formuler ces désirs intimes, il a le droit si ça l’amuse, ce qui me choque profondément c’est la violence du propos. Dire que les femmes au-delà de 50 ans sont carrément « invisibles » est plus qu’insultant. Ce n’est plus une question de goût personnel, c’est un préjudice moral pour toutes les quinquas ! On peut exprimer ses goûts sans discriminer, voire même rejeter l’existence d’une partie de la population. Je trouvais déjà que ce triste bonhomme disait beaucoup de bêtises, mais là il pousse vraiment le bouchon un peu trop loin !

    • M.

      Personnellement je ne vois pas les gens pour qui je suis invisible. C’était un postulat, c’est devenu un réflexe.
      Merci pour votre commentaire, bon week-end

  • Perrin

    Je crois que M. Moix aurait mieux fait de se taire … quel manque d’intelligence ! Nous, femmes de 20 ans ou 50 ans ne sommes pas attirées par les hommes stupides et on verra bien quand M. Moix sera lui même victime de ses propos et ne plaira plus à aucune femme !!! Abruti !

  • agnes

    bonjour ,
    il a été politiquement incorrect c est sûr .
    mais il fait ce que la très grande majorité des hommes ayant un pouvoir économique font dans le monde à quelques exceptions près .
    c est un goujat et un homme malheureux car il n a pas encore compris que dans une relation à deux il faut avoir des choses en commun . il parle d ailleurs de ces jeunes femmes comme de la marchandise, s ‘en éloigne au bout d un moment car de quoi discuter avec quelqu un qui a 25 ans de moins ..une fois le désir primaire assouvi ..?
    Toutefois il n y a qu a entendre les railleries sur » macron et sa vieille » autour de nous et l incompréhension de la plupart des mâles pour comprendre que les shémas habituels sur la valorisation de la femme centrée sur sa jeunesse et sa beauté sont plus que jamais d actualité ..
    pauvres femmes que nous sommes …malgré nos études et notre place chèrement gagnée dans la société nous sommes tjrs renvoyées -y compris par les autres femmes -à notre jeunesse et beauté et à là à la perte de celles ci à partir d un certain moment .
    je n ai pas apprécié la riposte de colombe schneck qui poste une photo de son derrière pour prouver qu elle est encore belle . Elle se situe encore dans cette échelle de valeur en indiquant qu elle est aussi belle qu une jeune femme .. Même si c est le cas…c est rendre un mauvais service aux femmes .
    je dois préciser que je suis née en 1964 .. originaire de Collioure comme toi.
    quand je pense à ma grand mère à mon age qui avait perdu presque toutes ses dents s habillait en noir et n osait pas se baigner par peur du quand dira t on .. j ai l impression d être à des années lumières ..heureusement …

    alors yann .. tu fais pitié .. d ici quelques années tu te repentiras de tes dires ..en rejetant les femmes de 50 ans tu te rejettes toi même et ton age ..

    • M.

      Bonjour Agnès, si tu es originaire de Collioure tu sais à quel point le chemin à parcourir pour retrouver une image correcte, décente, valorisée de la femme est long, long. Nous avons dû nous battre encore plus que n’importe quelle urbaine. Mais voyons le côté positif : on en parle, on s’insurge, on réagit. Même si j’aspire à la pudeur, et au calme dans cette histoire (le fait que son livre soitnaujourd’hui 3 ième des vente sur Amazon m’agace) c’est déjà ça.

  • Agnes

    Oui je suis bien du même coin que toi..et j y suis aussi souvent que je le peux…excepte en pleine saison
    Je n excuse pas ce monsieur je dis seulement qu il se comporte comme la plupart des mâles ayant du pouvoir.. Et le dit.. Sans se rendre compte de son propre ridicule et de sa quête qui n est vouée qu aller droit dans le mur..
    J espère qu au moins les femmes n achèteront plus ses bouquins car nous ne sommes pas des produits qu on jette après date de péremption..mais si tu dis qu il est 3 ème.. C est à désespérer du monde y compris des femmes.
    Il a réussi à créer le buzz qu il voulait..et va empocher bcp d argent…
    Donc foin de yann moix !!! C’est tout ce qu il mérite

Répondre à M. Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :