New York,  Sortir,  Voyages

New York au singulier

 

IMG_4667

les singularités m’enchantent, l’altérité n’est pas une option, et je me réjouis des curiosités que la vie sème sur mon chemin. Voilà qu’à la fin de mon jogging à Central Park, j’ai la vision d’une dizaine de femmes perchées sur un banc, les jambes écartées. Si j’élargis le champ de vision, il y a, posée devant chacune d’entre elles une poussette qui contient un enfant qui dort. Le MOMA n’est pas si loin, s’agit-il d’une performance? Pas du tout, elles sont en plein cours de gym. Face à elles, la coach, une sorte de suffragette autoritaire, les gouroutise en leur expliquant qu’il faut respirer, contracter le périnée, tendre les bras, oublier les soucis, serrer les fesses…Les enfants sont tous bizarrement très calmes dans leur sommeil. Si vous avez un enfant et pas de nounou, comment faire pour suivre un cours de gym ? à New York on a la réponse.

L’autre curiosité de la journée je la dois à un oubli : celui de ne pas avoir pris de chaussettes pour le week-end dans le Connecticut. Un grand classique. Je suis à Grand Central et mon train part dans 20 minutes. Dans une des boutiques de la gare, je trouve immédiatement mon bonheur pour 7 dollars 40 les 3, c’est pas cher c’est parfait. A l’arrivée, au moment d’enfiler une paire, je m’aperçois qu’il y a 3 chaussettes dépareillées, et non 3 paires. Ils ont voulu cibler les gens qui ont 3 pieds ou les unijambistes qui se baladent à 3 ? Quoi qu’il en soit sur un plan marketing, c’est brillant, sur le plan esthétique, c’est original, mais sur le principe, c’est un peu du foutage de gueule non ? Même si je reconnais que dans le fond ça m’a bien fait rire. IMG_4680

Happy Quinqua, c'est moi !

10 Comments

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :