• Non classé

    To Yann Moix (French & English version)

    A l’heure qu’il est, vous n’avez plus d’ongles, c’est sûr.  Les femmes et votre éditeur vous sont tombés dessus et vous hésitez entre regretter vos propos et vous féliciter d’un buzz nauséabond qui vous replace dans cette lumière que vous avez un peu perdue en passant d’une chaîne à l’autre. Une partie des femmes (celles qui achètent des livres) est en train de planter des aiguilles dans votre effigie.  Vos propos blessants et les excuses qu’on vous obligera à faire seront-elles suffisantes ? Je ne vous reproche pas de penser qu’il vous serait impossible d’être avec une femme de 50 ans, c’est votre droit et c’est le cas de certains…

  • Non classé

    Et si on baissait la lumière ?

    Alors qu’un ciel blanc et bas s’était installé en toile de fond de cette dernière après-midi de 2018 voilà que les bilans et les voeux venus de chacun se répandent sur nos messageries. Pour la plupart d’entre nous, la nouvelle année on se la souhaite d’abord douce, joyeuse, en bonne santé et pleine d’amour. Mais dans le fond si on imagine que ce sont des choses acquises par la grâce du jeune âge (le nôtre), de sa bonne nature, ou de la stabilité de sa situation matrimoniale, on se risquera alors à mettre la barre un peu plus haut.  Ainsi oserai-je souhaiter à tout mon entourage le succès, la chance,…

  • Apparence

    Question de style

    Il y a quelques jours la journaliste d’un news magazine anglais est venue m’interviewer (chez moi) au sujet de mon livre « Why French Women Feel Young at 50 » lequel sort en Angleterre le 29 novembre.

  • Non classé

    Le siècle avait deux ans…..

    Le week-end dernier avait vu se rassembler au salon du livre de Chamalières de nombreux auteurs et suffisamment de visiteurs pour que les dédicaces se multiplient dans la bonne humeur. Les auvergnats ont la réputation de savoir compter, je confirme qu’ils savent aussi lire. 

  • Non classé

    Ces choses qui font du bien …

    Suite à mon précédent post qui indiquait un effondrement vertical de mon taux de sérotonine, j’ai reçu des appels et des messages un peu affolés de la famille, d’amis et de certains abonnés.  Genre : « eh Happy Q qu’est ce que tu nous fais là ? » 

  • Attitude,  Beauté/santé,  Bien-être

    Book Blues

    L’accouchement s’était fait dans un éclat de rire et dans l’accueil pudique de nombreux compliments. Ensuite, c’est avec une humilité feinte que j’appris l’intérêt des anglo-saxons et des japonais pour « Les Jeunes Femmes de 50 ans ».