CNY4 : NYU

L’action se passe dans la partie digitale de New York University, la salle est plongée dans une semi-pénombre d’où se dégage une quinzaine de grands rectangles blancs debouts et bien droits. Derrière leur ordinateur, les élèves silencieux écoutent religieusement un professeur qui, pendant la première demi-heure, va leur expliquer “qui c’est le plus fort » histoire de justifier le montant de sa prestation. Continuer la lecture de CNY4 : NYU

CNY 3 : Doctor LI

Il y a plusieurs façons de solutionner un problème médical. Il y a la méthode classique qui consiste pour le praticien à soupeser la situation et parfois à prescrire des médicaments. Et puis il y a la méthode du docteur Li qui pourrait se résumer à “je te fracasse, je t’en remets 3 couches et tu reviens la semaine prochaine pour la suite”. Continuer la lecture de CNY 3 : Doctor LI

Lit tchua tcheuh (Literature)

L’objectif était modeste : 1 livre par semaine. Sauf que, fois 10 semaines, ça fait 10 livres, et comme je vis avec la peur de manquer j’en ai pris 12, ce qui nous amène à 200 euros d’excédents bagages. Mais enfin il existe Kindle qui pèse 150 grammes me direz-vous ? Ah mais c’est que l’un n’empêche pas l’autre, réponds-je. Je suis de ma génération, donc crispée par la crainte d’être à la traîne, j’ai tout en double, en matériel et en virtuel : l’agenda, le Figaro, les DVD… Continuer la lecture de Lit tchua tcheuh (Literature)

Chroniques New-Yorkaises 1

Nous avons tout échangé : l’appartement, la voiture, la femme de ménage, les bonnes adresses, le contenu du frigo… Nos taxis respectifs se sont croisés simultanément sur le chemin de l’aéroport et nous nous sommes amusés (sûrement) du mot absolument identique que nous nous sommes laissés sur la table de la salle à manger à côté de la bouteille de champagne et qui disait : “Welcome, Enjoy your stay”. Pendant 2 mois, un couple d’américains va dormir dans mon lit pendant que je serais dans le leur. Continuer la lecture de Chroniques New-Yorkaises 1

Chez l’acupuncteur US….

Alors la mauvaise nouvelle  c’est que la tendinite avec laquelle je suis partie en Amérique non seulement ne m’a pas lâchée d’une semelle mais s’est même considérablement aggravée. Cela est dû à je ne sais trop quoi (sauna, steamer, massages pourtant doux, répétition de faux mouvements, effets de style, pfff parfois je me crois toujours très jeune), Continuer la lecture de Chez l’acupuncteur US….